Atteintes infectieuses

0
2549

L’ostéomyélite aiguë :

A – GÉNÉRALITÉS :

C’est urgence thérapeutique.

Germe : le staphylocoque doré.

Âge : enfant entre 8 et 10 ans

Siège : région métaphysaire, souvent au-dessus du genou (cartilage de croissance)

B – ANATOMOPATHOLOGIE :

La voie empruntée par le staphylocoque est la voie hématogène (par le sang).

Atteintes infectieuses

Existence d’une porte d’entrée :

•Plaie

•Furoncle

•ORL ++

•Pulmonaire

•Digestive

C – DIAGNOSTIC :

Douleur associée à un syndrome infectieux sévère.

Douleur + fièvre : suspicion d’ostéomyélite.

Radiographie est normale.

C’est la scintigraphie qui permet de faire le diagnostic :

Injection d’un produit qui se fixe sur les zones inflammatoires.

D – TRAITEMENT :

C’est une urgence thérapeutique

a) Immobilisation plâtrée :

b) Antibiothérapie :

Deux antibiotiques par voie veineuse.

E – ÉVOLUTION :

Elle est favorable si le traitement a été institué rapidement (2 à 3 jours).

En l’absence de traitement : évolution vers un abcès au contact de l’os.

Nécessité d’un drainage chirurgical.

Les arthrites septiques :

A – DÉFINITION :

Présence d’un germe figuré à l’intérieur d’une articulation.

Germes les plus souvent rencontrés

•Staphylocoque doré

•Gramme négatif

B – ANATOMOPATHOLOGIE :

L’inoculation se fait :

•Par voie hématogène (sang)

•Par inoculation directe : piqûre, ponction, infiltration

C – DIAGNOSTIC :

Douleurs associée à un syndrome infectieux

Articulation :

•Tuméfiée

•Rouge

•Chaude

Fièvre

Frissons

Altération de l’état général La radio est normale au début.

Au cours de l’évolution peut apparaître:

•Un pincement de l’interligne articulaire

•Un grignotage osseux

Biologiquement, augmentation :

•De la VS

•Des globules blancs

•Des CRP

C’est la ponction articulaire qui permet de faire le diagnostic.

Elle montre :

•Un liquide trouble et purulent.

•Elle révèle le germe en cause

D – TRAITEMENT :

a) Nettoyage chirurgical de l’articulation

b) Antibiothérapie

c) Immobilisation plâtrée

Tout mouvement entretient l’inflammation.

E – DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL :

a) Les arthrites rhumatismales

Pas de microbe.

Spondylarthrite ankylosante

b) Les arthrites microcristallines

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.