Toxidermies

0
697

Toute lésion cutanée provoquée par un médicament

Ou un toxique administré par voie générale

Que le mécanisme soit allergique ou non.

ToxidermiesLes plus fréquentes :

a) Éruptions maculeuses ou maculoporeuses :

Allure morbilliforme (espaces de peau saine) ou scarlatiniforme.

b) Prurit :

Diagnostic différentiel : viroses (rougeole, rubéole, mononucléose infectieuse).

Les plus graves :

a) Syndrome de Lyell :

Nécrose épidermique (aspect de grand brûlé)

Décollement cutané vaste

Signe de Nikolsky (une pression provoque un décollement de la peau)

b) Érythème polymorphe :

Lésions en cocarde (pas grave en soi), mais parfois :

  • atteinte des muqueuses
  • atteintes pulmonaires graves

c) Érythème pigmenté fixe :

Seul tableau clinique pathognomonique de toxidermie : taches pigmentées uniques ou multiples

Poussée inflammatoire, voire bulleuse, à chaque prise médicamenteuse.

d) Autres :

Urticaires médicamenteuses

Érythodermie

Vascularite (inflammation des vaisseaux)

Acné

Réaction photo-allergique : l’allergie toxique ne se révèle que si exposition aux ultraviolets.
Conduite à tenir dans tous les cas : arrêt de la drogue responsable.