Vaccination et sérothérapie

0
177

Immunité spéciale peut être acquise de différentes façons :

– réponse active de l’organisme par contact avec l’agent infectieux ou par vaccination : immunité durable

Vaccination et sérothérapie– réaction passive par transmission d’Ac (mère → nouveau-né ou sérothérapie) : immunité immédiate ms transitoire.

Ag = substance reconnue comme étrangère à l’organisme et capable de provoquer l’apparition d’Ac.

Ag = protéine ou Ig produite par l’organisme en réaction à la présence d’Ag et capable de se combiner de façon spéciale à celui-ci.

2 systèmes immunitaires : cellulaire et humorale

Vaccination :

problème de santé publique

Administration d’une préparation antigénique dérivé ou proche de l’agent infectieux qui inoculé à un sujet réceptif doit provoquer une réponse immunitaire spéciale destiné à le protéger contre une infection naturelle ou en atténuer les conséquences.

Stimule la production d’Ac pour l’individu vacciné. Réalise prophylaxie active.

Conservation : 5°

Les différents vaccins :

– les vaccins bactériens

– les vaccins viraux 

Règles générales :

– subir un exam médical avec interrogatoire avant vaccin

– sur carnet de santé (date, seul ou associé, nom du labo, n° du lot, mode d’administration, date de validité du vaccin, date approximative du prochain rappel ou vaccin)

Sérothérapie :

Méthode prophylactique passive qui consiste à injecter à une personne réceptive exposé à un agent infectieux des Ac tout préparé. Peut être utilisé à titre préventif ou curatif.

Origine des sérums :

– animale : Antitétanique :

A partir d’anatoxine de cheval ms peut provoqué certaines réactions :

– choc anaphylactique (malaise, collapsus cardio-vasculaire, pâleur, rougeur, perte de connaissance, polypnée)

– locale : inflammatoire

– vers 8 à 21 jours après injection : maladie sérique (urticaire généralisé, douleurs articulaires, augmentation du pouls)

– Gamma globuline : partie active du sérum riche en Ac

3 formes :

– gamma globuline standard : renforce immunité (IM)

– gamma globuline humaine spéciale : sérum à partir de sujet vacciné (IM)

– veino-globuline (IV) : pas mélangé avec d’autres produits, changer tubulure après avoir passé tout le flacon, rincer la veine.

Avantage : protéine humaine donc pas d’Ac, pas de réaction anaphylactique ni de maladie sérique.

Indications : infections virales, bactériennes, injecter dans les 72h après contage de l’infection

Décret de compétence :

– art 5 : pose de timbre tuberculinique et lecture

– art 6 : scarification et injection destiné aux vaccinations/ tests tuberculiniques

– art 8 : pour produits d’origine humaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici