Interrupteurs de grossesse

0
656

Deux grands groupes :

A – MIFEPRISTONE : MIFÉGYNE ® (RU 486)

Stéroïde de synthèse.

Antiprogestérone.

Antigestationnel.

Il empêche la nidation.

a) Mode d’administration :

3 cp de 200 mg en une seule prise.

b) Indication/législation :

Interrupteurs de grossesseIVG médicamenteuse : possible jusqu’à 7 semaines d’aménorrhée, sauf contre-indication.

L’IVG par aspiration est possible jusqu’à 12 semaines d’aménorrhée.

La première consultation doit être faite dans un centre agréé avant le 42ème jour.

Un délai de réflexion de 7 jours est obligatoire entre la 1ère consultation et l’intervention.

Délai pendant lequel doit avoir lieu un entretien avec une conseillère conjugale, une AS ou un psychologue.

À la suite de quoi une lettre de consentement doit être signée par la femme.

c) Surveillance :

Risque de métrorragie prolongée

• Visite de contrôle 8 à 12 jours après

• Contraception à prendre dès le lendemain de l’acte

B – ANALOGUES DES PROSTAGLANDINES : CERVAGÈME ® (Géméprost)

Associé à la MIFÉGYNE, selon protocole.

Ovules de 1 mg.

Potentialise l’action de la MIFÉGYNE.

Surveiller :

• Métrorragies

• Douleurs utérines anormales en cas de rupture.