Gale

0
421

GaleDermatose fréquente

Cosmopolite

Due à un ectoparasite

1) ÉPIDÉMIOLOGIE :

La gale est due à un acarien : Sarcopte Scabéï

La femelle creuse un tunnel dans l’épiderme, où elle pond ses œufs

Grande contagiosité

Transmission essentiellement directe du parasite (contact étroit)

2) CLINIQUE :

Incubation de 10 à 15 jours

Prurit surtout nocturne

Souvent incidence familiale

Lésions spécifiques :

  • sillon sinueux, grisâtre, 1 à 2 cm de long
  • vésicule perlé à l’extrémité du sillon
  • nodules scabieux

Lésions de grattage souvent au premier plan

Topographie évocatrice :

  • symétrique et antérieure
  • espaces interdigitaux
  • poignets
  • aisselles
  • ombilic
  • femmes : zone aréolaire des seins
  • hommes : organes génitaux externes
  • nourrisson : plante des pieds

Épargne le visage en général

3) FORMES CLINIQUES :

a) Gale surinfectée :

b) Gale norvégienne :

Sujets immuno-déprimés

Croûtes très épaisses

Extrêmement contagieuse

Prurit souvent modéré 

4) TRAITEMENT :

a) Traiter le malade : benzoate de benzine (Ascabiol en lotion)

b) Traiter l’entourage : Ascabiol

c) Traiter l’environnement : poudre Aphtiria

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici