Diététique en cardiologie

0
2050

Différents facteurs de risques :

HTA, surpoids, alcool, tabac, sédentarité, diabète, hyperglycémie, hypercholestérolémie.

Plus de risques si plusieurs facteurs st associés.

Contrôler un équilibre alimentaire, bonne répartition des lipides, glucides et protides.

15% protides

35% lipides (graisses végétales)= équilibre normal

50% glucides

Intérêt = revenir à un état naturel pour bon fonctionnement

Graisse : diminuer l’apport en graisse saturé (animal)

Diététique en cardiologieLipide de constitution : dans poissons gras (8 à 18%), viandes (5 à 20%), lait entier (4%), fromage (25% voir plus), œuf (7%), chocolat (70%), fruits oléagineux (20 à 50%).

Lipide de rajout : beurre (33%), margarine (84%), crème fraîche (30%), huile (100%)

Acide gras saturé : beurre, lait entier, fromages, viandes, crème fraîche, huile Acide gras mono insaturé : avocats, noisettes, amandes, huile de colza et d’olive, poissons gras et volailles.

Acide gras poly insaturé : huile de colza et de soja, poissons gras, noix, huile de noix et de tournesol.

Régime hypocholestérolémiant :

2 voies de circulation du cholestérol dans le sang :

– vers cellules de l’organisme = LDL (mauvais quand en excès)

– voie de ramassage, permettant le retour vers le foie = HDL (bon cholestérol).

Bilan sanguin : tenir surtout compte du rapport HDL/ LDL

Cholestérol LDL :

1,5 g/l : forme légère = traitement diététique

1,9 g/l : forme modéré = traitement diététique + médicaments

2,4 g/l : forme sévère = traitement diététique strict + médicaments (+++)

si trop strict, une synthèse de compensation est fabriqué par le corps d’où augmentation du LDL (forme génétique).

Si FDR associé (au – 2), plus de risque chez les hommes (HTA, hérédité…).

Conseil : contrôler l’apport en lipides (10% AGS, 13% AGMI, 7% AGPI), contrôler l’apport en cholestérol alimentaire (300 mg/ js), penser à associer aux fibres alimentaires, aux anti- oxydants et acides foliques.

Plus faire du sport ou exercices physiques.

Régime hypotriglycerémiant :

Contrôler l’équilibre : lipides (35%), glucides (45%) Supprimer l’alcool et contrôler l’apport énergétique.

Régime hypocalorique :

Se base sur l’enquête alimentaire, diminution des apports spontanés. Limitation des graisses (35%), éviter les sucres simples (saccharose)

Regime sans- sel (pauvre en sel) :

Rencontré en chirurgie cardiaque pour insuffisance.

Utilise souvent les diurétiques pour que le régime soit moins dur.

Supprimer le sel de cuisine.

Strict : 1g de Nacl à 1,5g = 400 à 600mg de NA+.

Savoir si les médicaments apportent du Nacl.

Attention à l’eau de Vichy.

Limiter fromage blanc, petit suisse.

Supprimer les conserves, les poissons fumés, charcuterie, coquillages, crustacés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.