Antifongiques

0
1251

AntifongiquesGénéralités :

Il existe :

– mycoses superficielles

– mycoses profondes

Facteurs favorisants les mycoses : âge, brûlures, pathologie, infection VIH, médocs → ATB

Mycoses et types de traitement :

– mycoses superficielles : candidoses buccales et vaginales

– antifongiques topiques (crèmes, poudre, spray…)

– différents principes actifs :

→ Nitro- 5 imidazolés

→ Nystatine

→ Terbinafine

– mycoses profondes : antifongique systémique

→ Amphotéricine B

→ Caspofungine

→ Flucytosine

→ Terbinafine

  Indications Effets indésirables
Caspofungine (injectable) Aspergillose invasive – au niveau de la veine thrombophlébite
-Nausées, vomissements, bouffées vasomotrices, anémie, augmentation transaminases.
Flucytosine (per os, IV) Candidose systémique, mycoses, aspergilloses – colite ulcérative → perforation intestinale
– toxicité hémato : leucopénie
– toxicité hépatique
Terbinafine (cp, crème)   – troubles digestifs
– réactions cutanées
– neutropénie, agranulocytose
Amphotericine B Candidoses digestives, Septicémie ou atteinte viscérale à Candida… – pdt perf : frissons, fièvre, céphalées, algies diffuses, malaise → PM : cortico et anti-histaminique
– néphrotoxicité : I. rénale (après qqes js de perf)
– veinotoxicité, hypokaliémie, anémie, neutropénie, thrombopénie.

Effets secondaires des dérivés azolés = imidazolés :

Nizoral : hépatite cytolitique, troubles digestifs, rashes cutanés, urticaire, potentialise AVK

Triflucan : nausées, flatulences, douleurs abdominale, rashes cutanés

Sporanox : nausées, hépatite, vertiges, céphalées

Voriconazole : trouble de la vision, troubles gastro-intestinaux, augmentation des transaminases, fièvre, éruption cutanée.