Fractures de l’extrémité supérieur de l’humérus (points essentiels)

 

Mécanismes :

Chute sur l’épaule Traumatisme indirect.

De 2 types : intra capsulaire et extra capsulaire (si ≤45° fracture en adduction, si ≥45° fracture en abduction).

Clinique :

Douleur au niveau du col huméral

Déformation visible si absence d’œdème pour fracture en abduction.

Ecchymose

Complications :

Vasculo-nerveux : ischémie, paralysie du plexus brachial, circonflexe et radial.Fractures de l'extrémité supérieur de l'humérus

Cutanée : ouverture rare

Musculaire : deltoïde, tendon di triceps, interposition.

Lésions des veines axillaires

Nécrose de la tête humérale (1%)

Pseudarthrose rare

Arthrose omo-humérale

Raideur, cals vicieux (gênant dans fracture du trochiter)

Paraclinique :

Radio à 2 incidences : analyser traits de fractures et compter le nombre de fragments.

Scanner (en complément)

Classification :

Fracture extra articulaire

Fracture tubérosités (trochiter, trochin)

Fracture sous tubérosités (col chirurgical) engrenées à 70%

Fracture articulaire

Fracture céphalo-métaphysaire (articulaire + extra articulaire)

Fracture du trochiter déplacer -> ostéosynthèse avec vis

complications -> Vasculo-nerveux : prise du pouls et tension

Doppler ou artériographie Fracture du trochiter non déplacée -> Orthopédie : bandage pendant 1 mois, avec mobilisation douce à 15 jours

Fracture déplacée -> Chirurgical : embrochage élastique (Hacketal)

Broche percutanée à foyer fermé

Enclouage centromédullaire avec rééducation précoce Ostéosynthèse par plaque (foyer ouvert) avec rééducation précoce.

loading...
«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medix

Partagez ce post

Articles apparentés

·