Fracture de la cheville

 

Urgence chirurgicale → course contre la montre afin de prendre de vitesse l’œdème et la souffrance cutanée de la cheville.

Traitement chirurgicale dans les 2h sinon attendre 10 jours que cheville dégonfle.

Signes cliniques :

Douleur, œdème, déformation (toujours penser à une luxation associée)

→ réduction en urgence afin de protéger capital cutanée et lever compression vasculaire.

→ pas de réduction sous contrôle Radiologique

Examen clinique :

– importance de l’appréciation du revêtement cutanée : recherche de phlyctène, décollement, contusion hémorragiqueFracture de la cheville

– recherche de lésion associée (crâne, rachis, bassin, thorax, abdomen, MS)

Radiographie :

pour confirmer fracture → permet classement :

– type 1 : unimalléolaire

– type 2 : bimalléolaire

– type 3 : trimalléolaire

– type 4 : fracture luxation malléolaire

Complications :

– immédiate :

– cutanée évoluant rapidement vers nécrose → risque de mise à nu du matériels d’ostéosynthèse pouvant entraîner une ostéite.

– dplct secondaire (après traitement orthopédique ou traitement chirurgical défaillant)

– tardives :

– raideur et œdème chronique

– arthrose tibio-astragalienne.

loading...
«
»


Administrateur et rédacteur en chef du site Medix

Partagez ce post

Articles apparentés

·